C'est quoi l'Aikido?

L’Aïkido est un art martial en forme de self-défense avec des techniques qui permettent de préserver l’intégrité de l’adversaire. Obtenir le désarmement volontaire de l’agresseur est à la fois l’objectif et la méthode de l’Aïkido. Toutes les techniques d’aïkido s’inscrivent dans une série de mouvements circulaires destinés à rejeter toutes les formes d’agressivité dans le vide. Ces techniques se pratiquent indifféremment à genoux, debout, à droite, à gauche. C’est en effectuant la synthèse de toutes les techniques des arts martiaux et des valeurs morales de l’Être Humain que Morihei UESHIBA créa l’Aïkido :
AI : union, unification, harmonie ; KI : énergie vitale; DO : voie, perspective, recherche.
Dépassant l’aspect sportif, cette discipline est essentiellement basée sur une philosophie de non-violence. Sa pratique régulière vise à mieux communiquer en favorisant le développement harmonieux de chacun. Son objectif n’est pas la destruction de l’adversaire, ni même la dissuasion par la crainte, mais au contraire, un échange d’énergie propre à désamorcer l’agression et à évacuer la situation de conflit. L’aïkidoka qui utilise prioritairement l’esquive, guide l’attaque de son partenaire en le contrôlant au maximum jusqu’au point de déséquilibre. À ce moment-là, l’aïkidoka a le choix entre la projection et l’immobilisation en fonction de l’efficacité recherchée. L’Aïkido est un engagement sur la voie de l’harmonisation qui suppose la recherche permanente de l’attitude juste au juste moment, la pureté du geste et de la pensée pour atteindre un idéal de perfection qui allie nature et culture, corps et esprit.

Qui peut pratiquer l'Aikido ?

L’aïkido est une méthode d’éducation issue d'un art martial traditionnel japonais, qui reste une activité ouverte à tout le monde, quel que soit l’âge ou le sexe. Aucune condition physique particulière n’est requise pour pratiquer l’aïkido. Toutefois, on ne peut pratiquer en l’absence d’un certificat médical. Pour devenir aïkidoka, il suffit d’être dans un bon état d’esprit et une envie d'apprendre, de respecter l’étiquette dans le dojo (code de conduite propre à tous les arts martiaux). En aïkido, il n’existe pas de compétition mais remplacer par une recherche et étude permanente à s’améliorer .Ce qui fait que chacun évolue à sa propre vitesse et suivant ce qu’il recherche. L’absence de compétition induit une approche particulière : les progrès ne se réalisent pas en fonction de sa force ou du dépassement d’un partenaire (pas de médaille ), mais plutôt grâce à un dépassement de soi même.

Quels sont les bienfaits de l’Aïkido ?

Chaque séance commence par un salut général. Il s’agit d’évacuer la tension du quotidien, de se vider de son stress et de combattre tout sentiment d’insécurité. Quand on vient faire de l’Aïkido, on fait abstraction de l’environnement extérieur. Cette discipline favorise l’évacuation des problèmes et permet une meilleure réaction dans les situations d’agression en supprimant les craintes. Il apporte aussi quelques clés pour avoir tout simplement confiance en soi. Il développe des facultés de concentration de maîtrise de soi, de gestion du stress et la psychomotricité. Sur le plan physique, cette pratique développe la souplesse, favorise le relâchement musculaire et améliore le placement du corps. Il développe l’endurance, la résistance à la fatigue, il nous permet de rester centré sur l'essentiel et construire une intélligence emotionnelle ...", aussi, l'aikido permet d’améliorer le cardio vasculaire, l’endurance et la respiration, fait travailler la souplesse articulaire, la coordination et l’équilibre ( comment garder mon équilibre dans le désequilibre ? ).